Bénéficier des bonus pour acheter une voiture électrique

Le dioxyde de carbone (CO2) est le principal gaz à effet de serre émis par le transport routier, contribuant ainsi au réchauffement climatique.

Bénéficier des bonus pour acheter une voiture électrique

Le dioxyde de carbone (CO2) est le principal gaz à effet de serre émis par le transport routier, contribuant ainsi au réchauffement climatique. La part de l’automobile dans la pollution atmosphérique n’est pas anodine. Pour atténuer le phénomène, les autorités françaises incitent, à travers divers bonus, la population à l'achat des véhicules électriques, afin de substituer progressivement les voitures polluantes. Allons à la découverte de ces différents bonus. 

Prime pour une voiture électrique

Le savez-vous ? Vous ne pouvez pas bénéficier d’une prime pour voiture électrique si vous n’avez pas souscrit à une assurance auto. Visitez le site freeautoreview.com afin de cerner pourquoi et comment souscrire à une assurance auto. 

La « prime pour une voiture électrique » est un apport financier apporté par le pouvoir public à tous ceux qui achètent une voiture électrique neuve ou d'occasion et décident de mettre l'ancienne à la casse. Elle est également désignée par prime de conversion. A défaut d'acheter un véhicule neuf, vous pouvez échanger un véhicule diesel ou à essence contre un véhicule écologique. 

Prime de conversion : quels véhicules troqués ?

Pour bénéficier de la prime de conversion, il faut être propriétaire d'un véhicule de catégorie Crit’Air 3, 4 ou 5. Levéhicule doit vous appartenir depuis au moins un an et être marqué en France. Il ne doit être ni endommagé, ni gagé. Les véhicules essences doivent être immatriculés avant 2006 et avant 2011 pour les véhicules diesel. 6 mois après l'achat de la nouvelle voiture, l'ancienne doit être mise en destruction dans un centre agréé de VéhiculeHors d'Usage (VHU). 

Quelles voitures acheter pour bénéficier de la prime de voiture électrique ?

Il n'y a pas de marque spécifique. Pourvu que la voiture soit 100 % électrique. Elle doit être hybride rechargeable et émettre moins de 50 % de CO2. Neuve ou d’occasion, son prix d'achat ne doit pas excéder 60 000 € TTC. Immatriculée en France, elle doit posséder un numéro minéralogique définitif. Enfin, le propriétaire doit s'engager à ne pas la revendre en moins de six mois. Les clauses exigent que le véhicule doit parcourir 6000 km au moins avant d’être vendu.

Le montant de la prime de conversion

Le montant de la prime de conversion est défini en fonction du revenu fiscal de référence (RFR). Au cas où votre RFR est en deçà de 18 000 €, vous pouvez recevoir une aide allant jusqu’à 80 % du prix d'achat de la voiture électrique : soit 5 000 €. Si le RFR excède 18 000 €, le bonus est de 2 500 €. 

Bonus écologique

Tout comme la prime de conversion, le bonus écologique vise à amener un grand nombre de français à opter pour les véhiculesmodernes et moins polluants. La prime écologique est fixée à 27 % du prix d'achat de la voiture. Un propriétaire de voiture hybride rechargeable bénéficie d’une prime de 2 000 €, si la voiture coûte moins de 50 000 € et émet moins de 50 g/km de CO2. Vous devez fournir un engagement attestant que la nouvelle voiture aura à parcourir un trajet de 6 000 km et sera conservée au moins durant 1 semestre. Le possédant doit justifier d'un domicile en France. 

Vous l’aurez remarqué, les conditions requises pour une prime de conversion ou d'un bonus écologique sont quasiment les mêmes. Alors, est-ce possible de bénéficier des deux bonus ? Bien sûr que oui ! Il suffit de déposer une seule demande pour les deux bonus, et leur paiement sera instantané. 

Une surprime pour les Zone à Faible Émission (ZFE)

Si vous habitez ou travaillez dans une zone à faible émission, où il n’y a que les véhicules écologiques, ce bonus est pour vous. Une allocation maximale de 2 000 € vous est offerte lorsque vous envisagez de payer une voiture électrique ou hybride à faible émission de dioxyde de carbone. L'Etat y contribue à 50 % et les collectivités en font de même. 

Aides des collectivités locales

Certaines collectivités sont bien engagées dans le combat de lutte contre les véhicules polluants. L’offre la plus attirante est celle de la métropole du Grand Paris. Elle offre un bonus allant jusqu’à 6 000 €. Quand à la région de Dancy, elle offre jusqu’à 1 500 €. En Occitanie, c'est une offre allant à 2 000 €. Si vous êtes en Normandie, vous bénéficiez de 2 500 €. Dans le Lot, vous avez un bonus de 4 500 € et 5 000 € dans les Bouches-du-Rhône.

Espace commentaire

Partager l'article