SUV VS 4×4 : pourquoi choisir l’un ou l’autre ?

Les SUV et les 4×4 offrent d'alléchantes options. Généralement il faudra faire un choix entre les deux types de véhicules. On pourra mieux se décider en comparant les deux modèles.

SUV VS 4×4 : pourquoi choisir l’un ou l’autre ?

Les SUV et les 4×4 partagent certaines caractéristiques au point où on les confond parfois. Il s’agit notamment de leur gabarit, de leurs puissances et capacités supérieures à celles des berlines, etc. Cependant, ces deux genres de voitures sont assez différents sur plusieurs aspects. Vous avez l’embarras du choix entre SUV et 4×4? Un examen rapproché de chaque type pourra guider même lors de l’achat de voitures d’occasion.

Designs différenciés

Les 4×4 sont plus imposants que les SUV, taillés dans des formes carrées. Vous pouvez par exemple remarquer ces aspects chez lesmodèles Land Cruiser,Tundra, etc. Les SUV quant à elles sont plus fins, avec des formes plus arrondies et gracieuses, telles que les RAV 4, les ML de Mercedes, etc. Sur le plan esthétique, les SUV se distinguent des 4×4. Les véhicules utilitaires de sport sont plus adaptés en zones urbaines. Ils sont certes plus imposants que les berlines, mais ils conservent plus ou moins leur confort et leur bonne habitabilité. Les 4×4 sont aussi confortables, mais pas autant que les SUV.

Systèmes de roues et d’essieux spécifiques

Comme le suggère leur nom, les 4×4 sont des voitures à 4 roues motrices. La transmission intégrale doit être permanente. Cette caractéristique est essentielle pour qu’un véhicule soit désigné de 4×4. Certaines voitures possèdent uniquement deux roues motrices; il s’agit des «buggys» ou des 4×2. Un 4×4 possède nécessairement la transmission intégrale, une caractéristique qu’on ne retrouve pas chez une berline. En dehors des quatre roues motrices, un véhicule 4×4 possède des essieux débrayables. L’essieu est l’élément horizontal qui relie deux roues. L’essieu débrayable permet au chauffeur de passer de la fonction «roues motrices» à celle de «2 roues motrices».

Puissance d’exécution et consommation de carburant

Lorsque la voiture passe en mode deux roues motrices, la transmission peut être à traction (les deux roues avant sont motrices) ou à propulsion (les deux roues arrière sont motrices). En effet, le mode «4 roues motrices» permet à la voiture de mieux braver les obstacles routiers (mauvaises routes ou routes non aménagées) en procurant plus de puissance aux roues et donc à la voiture. Cela entraîne une consommation importante de carburant. Le passage au mode «2 roues motrices» permet d’économiser jusqu’à 2 litres de carburant pour 100 km. Les SUV affichent une consommation en carburant inférieure à celle des 4×4. Il s’agit d’un argument de poids pour ceux qui souhaitent acheter une voiture à essence.   

Système de blocage différentiel

Les 4×4 se distinguent également des autres voitures par leur système de blocage différentiel. En fait, le pont différentiel permet de faire rouler les roues à des vitesses différentes. Par exemple, lorsque la voiture aborde un virage, les roues plus proches du tournant parcourent une distance plus petite que celles qui en sont éloignées. Ces dernières doivent donc rouler plus vite que les roues internes. On retrouve ce mécanisme dans toutes les catégories des voitures.

La particularité des voitures 4×4 est qu’elles possèdent un différentiel central qui leur permet de répartir des puissances et des vitesses différentes entre les roues. Dans le cas où une partie de la voiture est embourbée, la vitesse de la roue plongée dans la boue sera maximale ou plus grande que celles des roues sur la partie sèche ou moins dangereuse de la route. C’est l’une des caractéristiques qui fait exclusivement des véhicules 4×4 de grands baroudeurs. Cette spécificité est pratiquement inexistante chez les SUV. Mais attention tout de même! Les 4×4 n’utilisent pas cette fonctionnalité sur des routes bien bitumées, car ce serait un grand risque d’accident en raison du problème de stabilité.

Nombre de ponts fixés au véhicule

Un autre point de démarcation entre les 4×4 et les SUV est la présence de deux ponts chez les 4×4 contre deux chez les autres engins. Les ponts fixés sur les 4×4 peuvent guider les roues avant et arrière de manière indépendante. Ainsi, sur une voie sérieusement dénivelée, les 4×4 restent bien adhérés au sol avec une grande stabilité, réduisant considérablement les risques de faire des tonneaux. En fait, le véhicule s’efforce de garder au moins deux roues au sol, quel que soit l’obstacle. Il s’agit là d’un autre atout qui contribue à la capacité des véhicules 4×4 de dompter quasiment n’importe quelle route.

Rapports de vitesses et transmission

Les véhicules 4×4 se distinguent des autres par la présence de deux leviers de vitesse. Le premier sert à changer les vitesses comme avec toutes les autres voitures. Le second, plus court, est utile pour prendre de la vitesse surtout sur les pentes raides. Lorsque les voitures escaladent une pente, elles ont besoin de plus de force que de vitesse. La vitesse est alors réduite pour que la voiture ait plus de force. Les véhicules 4×4 peuvent prendre plus facilement de la vitesse bien qu’ils disposent de plus de force pour grimper les collines. Cette fonction s’actionne avec le second levier, qui permet d’augmenter les rapports.

Lorsque le moteur produit de l’énergie, il fait tourner un disque appelé volant moteur. Le volant moteur transmet son mouvement de rotation aux roues par l’intermédiaire d’autres disques de la transmission. Le rapport en question est en fait le ratio entre la vitesse du volant moteur et la vitesse du disque de transmission. Plus ce ratio est grand, plus la voiture prend de la vitesse. C’est par ce principe que le second levier de vitesse (2e boîte de vitesse) permet la prise de vitesse par les 4×4 sur les pentes raides. C’est grâce à ce levier que les 4×4 sont imbattables en matière de vitesse et de stabilité et donc de puissance sur les pentes.

Coût d’acquisition et d’entretien

Malgré l’utilité des voitures, leur achat et leur entretien représentent des postes de dépenses importants. Les SUV sont de loin l’alternative la plus économique. C’est tout naturellement que ces modèles sont très plébiscités par de nombreux usagers. Dotés de capacités nettement supérieures à celles des SUV à plusieurs égards, les 4×4 reviennent plus coûteux en matière d’acquisition et d’entretien.    

Le verdict

Nous retenons que les 4×4 sont de loin mieux indiquées pour arpenter les chemins les plus difficiles. Ces véhicules «tout terrain» conviennent à un usage plutôt exigeant que les SUV ne pourraient pas supporter. En revanche, les véhicules utilitaires de sport sont conçus pour un emploi moins robuste qu’avec les 4×4, mais plus conséquent qu’avec les berlines. Les SUV affichent généralement une meilleure allure que les 4×4 qui font figure de poids lourds.

Nous recommandons vivement un SUV aux familles vivant en zone urbaine. Ces dernières pourront se procurer le véhicule à un prix raisonnable et l’utiliser de façon optimale. En ce qui concerne les véhicules 4×4, leur usage se justifie dans plusieurs contextes. Les organisations internationales en ont fait des modèles de prédilection pour effectuer différentes missions sur le terrain. En effet, ces robustes véhicules remplissent les critères de résistance, de puissance et d’équipement requis. Si vous penchez pour les véhicules utilitaires de sport, découvrez une comparaison des SUV les plus ve

Espace commentaire

Partager l'article